(Pull) #1 Il grande favorito ou comment j’ai (enfin) terminé mon premier pull

Il grande favorito05

Ça fait quelques années que je tricote et je crois que je me débrouille pas trop mal. Mais je me cantonne aux bonnets, aux écharpes, aux snoods, aux mitaines, aux trendy châles… Jamais de pulls, ni de gilets, ni de tops, ni de points dentelles. En fait, aucune pièce difficile et compliquée. Pourtant j’ai de la technique : je sais faire des torsades, des augmentations, des diminutions, des points fantaisies, des rangs raccourcis, mais dès qu’il s’agit d’une pièce qui demande de la concentration, de la patiente, de compter, je me carapate, je fuis, je me mets dans un grand trou ! Et c’est pas faute d’avoir essayer : j’ai commencé plusieurs pulls ou tops mais je ne les ai jamais finis…

Il fallait en finir avec cette spirale internationale de la loose et enfin se fixer le premier objectif tricot de cet automne-hiver : pour affronter mon premier vrai hiver suisse-jurassien, je veux un pull chaud, à ma taille et tricoté de petites mains !!! Bref, je veux finir mon premier pull.

Et aujourd’hui, c’est chose faite. Je suis donc hyper fière de vous présenter mon tout premier pull, mon tout beau Il Grande Favorito, en laine brute bleu marine, bloqué, terminé et déjà porté (et oui, il fait froid dans les montagnes le soir, brrr).

Voici les 6 règles que je me suis fixées pour remplir mon #objectiffinirsonpremierpull

Il grande favorito011. Choisir un modèle star de la toile !

Pour le choix du modèle, j’ai longuement arpenté la Toile, les blogs, Ravelry, pendant des mois, sans trouver vraiment mon bonheur. Pas facile de trouver un modèle à la fois simple à tricoter (et donc à finir) et correspondant à mon style. Et puis, au fur et à mesure, le Il Grande Favorito d’Isabell Kreamer est sorti du lot. Non seulement, il a l’air facile à réaliser, mais il arbore la touche loose et cool que je recherche. Argument de taille également, il est passé sur les aiguilles de talentueuses bloggeuses comme la Poule, l’Atelier 13, Jus de Myrtille, Petits bouillons… pour ne citer qu’elles ! Et tapez l’hashtag #ilgrandefavorito sur Instagram… La folie, ce pull !

Ce que j’aime : sa forme sweater, ses manches raglans, son dos descendu par rapport au devant pour un bas asymétrique, sa construction de haut en bas (magique pour l’essayer et vérifier la taille dès les premiers rangs).

Ce qui me fait peur : son encolure bateau, son côté un peu sans formes (mais il faut savoir ce qu’on veut, non ?).

L’avantage de partir sur un modèle « best seller » pour une novice en pulls comme moi est de pouvoir posséder d’une mine d’infos sur la réalisation, sur les laines qu’on peut utiliser, les couleurs ainsi que sur le tombé du modèle sur différentes morphologies. Je décide donc de moutonner (pardon pour le jeu de mot pourri !) et de commander le patron sur Ravelry (désormais disponible en français – yeah).

Il grande favorito042. Se faire conseiller par un pro pour le choix de la laine.

Quand on part sur un modèle comme celui-ci où il est a peu près impossible de commander la même laine que celle recommandée dans le patron, il faut se faire bien conseiller. Souvent, je suis allée dans des merceries vendant de la laine, et les vendeuses mal avisées ou tout simplement soulées ont été incapables de me diriger vers une laine équivalente à celle préconisée dans le modèle. Et pourtant, c’est bien possible ! Il faut juste frapper à la bonne porte.

Désormais, pour tout projet tricot et quand je viens à Paris, je fonce dans ma petite boutique préférée de laine à Paris : les Tricoteurs volants. Située rue de Paradis, dans le 10e arrondissement de la ville lumière, cette petite boutique (l’une des plus anciennes merceries de Paris à ce qu’il paraît…) est tenue par un jeune homme (et oui, ça existe aussi dans le monde du tricot !) absolument charmant, aux excellents conseils et aux produits pointus.

Vous pouvez y aller les yeux fermés : non seulement, vous serez bien reçu, le jeune homme (dont je ne connais malheureusement pas le prénom) sera à votre écoute, vous orientera vers les meilleures laines pour votre modèle, vous calculera la quantité qu’il vous faut. En fait, ce jeune homme a quelques atouts de taille par rapport aux vendeuses lambda : il adore son métier, il connait plein de choses dans le domaine du tricot, il est passionné et il connaît bien les tendances (il m’a parlé par exemple du génial designer mailles, complètement barré, Stephen West) !

IMG_0019Pour mon Il grande favorito, il m’a proposé de partir sur une laine très brute, 100% naturelle, à peine lavée. Il s’agit de la qualité Olan* de la filature du Valgaudemar, une filature française. Oui, Madame ! Je n’ai pas forcément accroché dans un premier temps à son côté rêche, très brute, mais je me suis laissée tenter par la profondeur de la couleur, un bleu marine très beau. En plus, cette laine ne se déforme pas (au contraire aux laines contenant de l’alpaga, malheureusement…) et se patine avec le temps et les lavages. Elle est chaude et me rappelle ces pulls marins qui traversent les âges sans prendre une ride. Et moi aussi, je veux me tricoter un pull transgénérationnel !!

*La filature a décidé de ne pas poursuivre la vente de cette qualité de laine car elle n’a pas trouvé sa clientèle. J’ai acheté parmi les derniers écheveaux. Dommage, parce qu’elle est vraiment top ! 

IMG_00113. Avoir le bon matos à portée de main.

Aiguilles circulaires. Anneaux marqueurs. Stabilo. Stylo. Patron imprimé. Ça parait bête mais en fait c’est vraiment indispensable d’être bien équipée quand on se lance dans un tel projet… Ça évite de se démobiliser à la première difficulté. Pour les anneaux marqueurs par exemple, je n’en avais jamais utilisé. Alors que c’est juste complètement, totalement indispensable dans le tricot ! Je n’arrive toujours pas à me rappeler comment j’ai pu faire avant, sans… J’ai choisi ceux de Knit Pro qui se ferment et s’ouvrent. Ils peuvent à la fois se glisser sur les aiguilles (pour compter les points) et se glisser dans les mailles (pour servir de points de repères).

Il grande favorito034. Lire toutes les indications avant de commencer à tricoter la moindre maille.

Ça parait bête comme conseil, mais pourtant, je suis la première à me lancer tête baissée dans un patron, un modèle, en découvrant les choses au fur et à mesure. Tout lire permet de savoir où on va, de comprendre la construction complète du modèle et ses différentes étapes.

Il grande favorito07

IMG_00135. Tricoter et bloquer (laver et faire sécher) son échantillon. 

La réussite finale dépend vraiment beaucoup beaucoup de cette étape. Dans ce cas précis, je partais avec une laine différente du modèle. J’ai lu à droite à gauche qu’il pouvait être tricoter en 7, alors que les aiguilles 6,5 sont recommandées dans le patron. L’échantillon m’a permis de savoir que pour la laine que j’ai choisie, la taille sur laquelle je partais et aussi ma façon de tricoter, il fallait que je le tricote finalement en 6… D’où l’importance de cette étape échantillon.

Il grande favorito08Quand l’amoureux te fait des blagues derrière l’objectif, ça donne ce genre de photo guimauve !!

6. Se brancher sur le blog knitspirit.net et sa chaîne Youtube

Ce site et son pendant You Tube est une mine sur le tricot et le crochet. Les vidéos sont HYPER bien faites, très claires, très faciles à comprendre. Tu te sens juste trop forte avec ce site, une véritable déesse du tricot capable de déchiffrer des diagrammes dentelle trop compliqués… Super pratique aussi son dictionnaire franco-anglais pour déchiffrer les abréviations (et oui, quand j’ai tricoté mon Il grande Favorito, les explications étaient disponibles uniquement en anglais). Bref, ce site est CANON et je remercie vivement son auteur pour tout cet incroyable boulot de pédagogie qui me fait encore plus aimer le tricot, beaucoup beaucoup.

Il grande favorito02Maintenant, je suis tout simplement mordue et « coeur avec les doigts » (et non, je n’ai pas peur du ridicule ;)) de mon nouveau pull en particulier et de mes futurs pulls tricotés en général. J’ai envie de m’en faire plein. D’autres Il grande favorito avec un point fantaisie (point mousse ? autre point ?) ou une autre laine, des gilets avec un point dentelle (comme le magnifique Cosy (Me) de Nadia sur lequel je suis en train de travailler), des patrons free style (on peut toujours rêver !) pour me tricoter des pulls inspirés de la dernière collection des Petits hauts, trop beaux, trop canons !! De quoi encore allonger la wish-knitting-list…

C’est pas parce que c’est un pull qu’il n’a pas le droit à son petit recap lui aussi :

Plaisir à tricoter : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ (5/5)

Un vrai plaisir d’arriver au bout de ce premier pull, un vrai bonheur à tricoter, bref, c’est la note max.

Plaisir à porter : × × × × × (4/5)

Même si c’est mon premier pull et que je suis très fière de l’avoir terminé, il est quand même assez casual et un peu trop loose pour être porté en toutes circonstances cet hiver.

Finances : $ $ $ $ $ (5/5)

5,3€ pour le patron sur Ravelry (EDIT du 27/01/2015 : le prix a augmenté de quelques centimes sur Ravlery) + 37,5€ de laine (7,5€ / écheveau de 100g et j’ai utilisé 5 écheveaux) = 42,8€

Ce qui est carrément raisonnable pour un pull 100% laine, vu les prix en boutique de ce genre de pulls !

ET vous, c’étaient quoi vos trucs magiques pour finir des gros projets tricot ?

A bientôt !

LouiseD

—–

Bague Ti Sento – Lunettes Jimmy Fairly – Rouge à lèvres rouge mat Mac – Jean flair La Redoute hors d’âge

Publicités

21 réflexions sur “(Pull) #1 Il grande favorito ou comment j’ai (enfin) terminé mon premier pull

  1. Bravo !! Il est beauuu et te va super bien ! Je vais peut être arrêter les écharpes, les bonnets et les chaussons baby et aussi me lancer aussi dans une belle pièce comme ça, ça donne envie 🙂

    J'aime

    • Oh oui ! Je m’étais lancée dans un gilet dentelle mais je crois qu’il est encore un peu tôt pour me lancer dans ce genre de projets compliqués… Je me suis rabattue sur un châle assez simple à faire (matilda d’une poule à petits pas) et en attendant je recherche un autre modele de pull qui pourrait autant me satisfaire que celui-ci !!! Mais finalement pas si simple…

      J'aime

  2. Pingback: (Accessoire) #2 Cosy (Slouch), premier bonnet de l’hiver | Une parisienne en Helvétie

  3. Magnifique ce bleu ! Je vais moi aussi me lancer dans ce projet il grande favorito (j’ai pu acheter le patron en français, ça aide) et j’ai bien aimé ce post. Ce sera mon premier pull en circulaire.
    Mon conseil pour arriver au bout de mes projets longue durée : tricoter avec de la laine qui se tricote au minimum en 5 ! Sauf pour les pulls bébés à la limite je veux bien tricoter en 4.
    Souvent ce qui me freine quand j’arrive vers la fin d’un pull : les coutures, je déteste, j’ai toujours peur que le pull ne tombe pas bien…Or, (DANSE DE LA JOIE) ici, pour ce pull , PAS DE COUTURE !!!

    J'aime

    • Merci beaucoup pour ton commentaire ! Ah, tu vas voir, tu ne seras pas déçu avec ce modèle que j’ai trouvé vraiment top pour tricoter un premier pull. Et puis, en plus de ne pas avoir de coutures, tu le commences par le haut : donc, tu peux l’essayer au fur et à mesure, et ça c’est vraiment top pour vérifier TOUT DE SUITE si ça va ou pas !!! Re-danse de la joie… Bon tricot en tout cas.

      J'aime

    • Merci merci !!! Je l’ai vachement porté ces derniers jours avec le froid : il est plus que parfait pour l’hiver !!! j’ai très très envie de m’en tricoter un nouveau tellement ce modèle est top : il va avec tout.

      J'aime

  4. Bonsoir!
    Je me pose une question par rapport aux patron, je n’ai jamis tricoté en rond et j’aimerais savoir comment débuter le pull … Je ne comprend pas vraiment à quel endroit on début et dans quel sens on va (haut en bas ou inversement)
    Amalia

    J'aime

    • Bonjour ! Le pull se tricote d’abord en jersey (pour monter le dos de l’encolure, les manches et une toute petite partie de l’encolure devant) et après les 16 premiers rangs, on monte des mailles pour fermer l’encolure devant et on tricote en rond. C’est vrai qu’au début du pull, on ne comprend pas trop ce que l’on fait, il faut rester concentrer sur les augmentations mais une fois qu’on a réunit l’encolure, ça prend tout son sens. Je suis en train d’en fait un deuxième en ce moment et je poste des images de mes avancées avec des commentaires sur Instagram. Si tu veux retrouver les posts, ils sont marqués du hashtag #jetricoteilgrandefavorito. Bon courage !

      J'aime

  5. Bonjour Louise,
    Bravo, ton pull est très réussi et la couleur est magnifique !
    Je viens moi aussi d’acheter ce patron et je voudrais juste savoir quelle taille tu as choisi, pour le confectionner ? Merci d’avance !

    J'aime

    • Bonjour, merci pour ton commentaire. Pour cette première version, je suis partie sur la 3e taille, tricotée en aiguilles 6. L’échantillon tombait pile poil. Aujourd’hui, je suis sur une deuxième version de ce pull, toujours dans la 3e taille mais avec des aiguilles 6,5, pour un côté plus loose. Si tu es sur Instagram, tu peux suivre mes avancées avec le hashtag #jetricoteilgrandefavorito. Espérant avoir répondu à ta question. Belle journée.

      J'aime

      • Bonjour Louise et merci beaucoup pour ta réponse. Ça y est, je l’ai aussi commencé, j’espère qu’il sera aussi joli et agréable à porter! Bonne journée

        J'aime

  6. Pingback: #lesp’titstutos #3 Tricote-toi un Il Grande Favorito ! | Une parisienne en Helvétie

  7. Pingback: (Pull) #2 Il Grande Favorito, définitivement OUI ! | Une parisienne en Helvétie

  8. Pingback: Mailin Sweater : tel le bleu de la mer...

  9. Bonjour Louise!
    Je tombe par hasard sur ton article, en fouinant sur le net des infos sur Il Grande Favorito. Ma laine doit arriver dans quelques jours et je compte l’attaquer rapidement (ok, en mai, alors que c’est un pull d’hiver mais j’anticipe). Juste une petite question : dans le patron, on commence par le haut donc mais faut-il tricoter en rond ? Ce n’est pas précisé… C’est peut être une question bête mais du coup je m’interroge…
    D’avance merci!
    Et wahou ton pull est magnifique!! J’adore!

    J'aime

    • Merci pour ton message. Oui effectivement on commence par le haut mais en allers-retours sur les premiers rangs et une fois que l’encolure est formée, on rejoint en rond. Il faut juste suivre le patron. Sinon, j’ai fait un tuto pour tricoter ce pull un peu plus loin dans le blog. Tu as toutes les étapes expliquées une à une. Espérant que cela t’aide ! Bon tricot !

      J'aime

N'hésitez pas à commenter, je ne manquerais pas de vous répondre !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s