(Chemise) #3 Caroline Ingalls, sors de ce corps !

 Préambule

J‘étais en train de finir d’écrire cet article quand c’est arrivé. Aujourd’hui, mon pays, la démocratie et la liberté d’expression ont été touchés en plein coeur. Cet acte indigne, barbare et meurtrier m’emplit d’une immense tristesse. Je suis là derrière mon écran, à 700 km de « chez moi », à lire, pétrifiée, les comptes-rendus de cette tuerie abominable chez Charlie Hebdo. Pour des raisons évidentes, je ne pourrais me rendre place de la République tout à l’heure pour me joindre au rassemblement, mais j’y serai en pensée. La liberté d’expression est l’une des valeurs qui m’est la plus chère. L’attaquer, c’est me toucher en plein coeur. Du coup, je me suis interrogée sur la publication de cet article d’une extrême futilité face à tant d’horreur et de barbarie. Mais finalement, je me dis qu’il ne faut pas se taire au contraire, mais parler, continuer à publier, écrire, dire ce que l’on pense, échanger, partager. Du coup, je maintiens la publication de cet article. Cela me donne l’occasion d’adresser mes messages de soutien aux familles des victimes, à la rédaction de Charlie Hebdo mais aussi de rendre un hommage à ces journalistes et ces caricaturistes qui risquent leur vie pour la liberté.

#jesuischarlie

———————————————————————-

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 1

Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…

Vous reconnaissez ? Non ? Mais enfin, c’est le générique de la Petite maison dans la prairie !

Cette série a bercé ma jeunesse. Je la regardais tous les midis chez ma Mamie en vacances en Bretagne en mangeant mes coquillettes jambon. Dès que j’ai commencé à coudre ma chemise Johanna, je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à cette série et à ses personnages emblématiques.

Johanna, c’est la chemise de la dernière collection « Automne » de République du chiffon. Avec le trench Roger (que j’ai mis à l’ordre du jour de mes cousettes du printemps), c’est l’un de mes deux coups de coeur de cette collection de jolis patrons.

La description du modèle nous explique que « Johanna est une chemise structurée et ajustée. Esprit cow-girl, avec ses empiècements devant et dos, elle permet une multitude de variation et son petit col arrondi la féminise. Un modèle à décliner à l’infini pour toutes les occasions. »

Je n’arrive plus bien à me rappeler comment c’est arrivé mais avec ce tissu à rayures rose-orange et ce brin de dentelle, j’ai joué le jeu « cow-girl » plus qu’à fond ! Et le plus surprenant dans l’histoire, c’est que je suis ravie du résultat…

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 2

—- Coupe, modèle —–

S’il y a bien quelque chose que l’on ne peut pas reprocher à Géraldine, la créatrice de République du Chiffon, c’est qu’elle sait choper au vol les tendances PAP (Sézane Paris ou les Petits hauts) du moment pour nous les proposer en patrons. De quoi se construire une garde-robe maison proche de ce qu’on pourrait trouver en boutique, mais avec nos petites mains et pour moins cher (quand même!).

C’est vrai que sa prolifique production peut paraître suspecte, que les approximations de certains de ses patrons sont agaçantes (et j’en ai fais les frais), que certains modèles qu’elle propose ne correspondent absolument pas à ma morphologie, il n’empêche que le style me plaît quand même beaucoup et que j’ai beaucoup de plaisir à coudre et à porter RDC. Et puis, il faut quand même souligner que Géraldine est l’une des seules créatrices françaises à nous proposer en indépendant des modèles plus « techniques » que les robes, les blouses ou autres tops. Il n’y a finalement que chez RDC où on peut trouver plusieurs modèles de manteaux, de vestes, de chemises et de pantalons !

Mais attention, je n’y vais pas les « yeux fermés » comme avec les patrons Deer&Doe : je prends mes précautions, j’analyse à fond le modèle avant d’acheter le patron. Première chose : pour les modèles près du corps, je vérifie qu’il y a bien des pinces poitrines. Je fais un 95D, ce qui est, il faut le reconnaître, presque toujours incompatibles avec les modèles sans pinces poitrine. Deuxième chose : les petits détails. Est-ce qu’il y a un petit détail qui change tout et que je ne retrouve pas ailleurs pour d’autres patrons, qui va faire que ce modèle là en particulier va compléter judicieusement ma collection de patrons indépendants et que je vais pouvoir le décliner ?

Dans le cas de Johanna, les deux précautions étaient réunies :

  • il y a bien des pinces poitrine, quoiqu’inhabituelles,
  • de nombreux petits détails me plaisent beaucoup : un col arrondi (qui n’est pas sans rappeler le col de la chemise Tomboy de Sézane Paris), des empiècements devant et derrière et des manches ajustées.

Ma toile a validé la taille 42 avec une pince poitrine descendue de 2 cm, comme d’hab en fait ! J’ai eu un peu peur pour les manches, car elles me semblaient très étroites. C’est ajusté mais l’emmanchure étroite permet finalement une grande liberté de mouvement. La chemise ne remonte pas au nombril quand on bouge les bras… Et ça, j’aime ! Le haut du buste (ligne d’épaule et encolure) est un peu serré et j’aurais peut-être de la peine à porter cette chemise complètement fermée. Du coup, la taille 44 serait peut-être plus confortable pour le haut.

Enfin, la seule petite chose qui me chiffonne dans ce modèle est sa longueur (un peu trop courte pour moi) et le bas (tout droit). Comme vous pouvez le constater, je n’ai rien modifié sur cette première version. Ah, flemmardise aigüe, quand tu nous tiens ! Je le regrette évidemment maintenant, car j’adore porter mes chemises avec des pulls et le bas droit ne rend rien… La chemise dépasse à peine et ne vient pas « mourir » joliment sur le haut des hanches. Tout cela sera modifié s’il y a une nouvelle version de Johanna.

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 3

—- Choix du tissu et des fournitures —-

Le tissu, ce n’est pas moi qui l’ai choisi, mais mon fiancé ! Un jour d’automne, j’ai réussi à le traîner dans mon lieu de perdition parisien préféré, Sacrés Coupons. Et il a eu un coup de coeur (haha!) pour ce tissu de chemise rose et orange à rayures. De prime abord, j’avoue que je n’ai pas trop accroché et il a du un peu insisté pour que je reparte avec… Je crois que j’ai bien fait, car je l’aime bien ce tissu. Il est étonnant. La couleur donne la pêche. Il est de bonne qualité, donc facile à travailler. Et puis, il y a des rayures et des carreaux. Comme c’était mon obsession du moment « pour sortir de ma zone de confort », j’ai foncé.

Ce ptit bout de dentelle, je le traîne depuis très longtemps. Il vient d’un stock absolument géant de dentelles vintage noir et beige confié par la mère de mon meilleur ami, qui dort aujourd’hui dans ma cave à Paris, à mon grand désespoir. Elle était abîmée sur une grande partie et j’en avais juste assez pour les empiècements du devant de la chemise. Je n’ai pas fait d’empiècement dans le dos du coup. Sa couleur passée se marie très bien avec les rayures-carreaux du tissu. Cet ensemble tissu+dentelle forme un mélange peu commun et finalement très « cow-boy » que j’aime vraiment beaucoup.

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 4

—- Réalisation —-

Je me suis tout simplement éclatée dans la réalisation de cette chemise et j’ai soigné mes finitions. Rien à dire sur le livret d’explications : c’est simple à comprendre et le plan de montage s’enchaîne bien.

La coupe m’a pris un temps fou mais j’ai eu beaucoup de satisfaction à coordonner toutes ces rayures et ces carreaux. Mais quel boulot quand même ! Je m’en suis pas mal tiré, je crois, même s’il y a quelques défauts (le dos et les manches et la pince poitrine qui coupe le motif). Mais bon, on va dire que ça passe.

J’ai fait beaucoup de couture à la main pour qu’il n’y ait aucune couture apparente : couture morte au dos du col, pied de col fini à la main, patte de boutonnage, ourlet, poignets de manches presque entièrement cousu à la main. J’aime cette finesse de la couture-main qui rend les modèles plus raffinés.

PicMonkey CollageMais je le confesse : j’ai réalisé toutes les boutonnières à la machine (avec la bête de compet’ de mon amie Carolina). Ça change tout une bonne machine ! En deux temps trois mouvements, c’était plié. Petit truc de Carolina que je permets de partager tant je trouve cela malin : appliquer sur le dos de la boutonnière un peu de vernis transparent pour bien faire tenir la couture de la boutonnière.

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 5

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 7—- Recap —-

En conclusion, je l’aime bien ma Johanna et je l’ai déjà porté plusieurs fois depuis que je l’ai fini en novembre. Ce n’est pas forcément la pièce la plus simple à associer mais elle se marie bien avec mes jeans et mes pulls et trouve sa place dans mon vestiaire casual. Avec sa couleur pimpante, elle égaille mes tenues et me donne du rose aux joues, comme Caroline ou Laura !

Patron : chemise Johanna de République du chiffon (patron pochette uniquement)

Taille : 42 avec pince poitrine descendue de 2cm

Tissu : tissu de chemise à rayures et carreaux rose-orange de chez Sacrés Coupons

Plaisir à coudre (5/5) : même si c’est long et technique, j’aime vraiment coudre les chemises !

Plaisir à porter (4/5) : oh oui, j’aime porter ma Johanna quoiqu’un peu trop casual pour s’adapter à tous les contextes

Finances (5/5) : environ 30 € en tout avec 15€ pour le patronje dirais environ 15€ pour le tissu (j’ai perdu le prix…) et les fournitures, donc un prix correct pour une chemise.

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 8

 

A tout bientôt !

LouiseD

 

Publicités

16 réflexions sur “(Chemise) #3 Caroline Ingalls, sors de ce corps !

  1. 1/ tu as parfaitement raison de publier ton billet aujourd’hui. La liberté d’expression est précieuse et les évènements d’aujourd’hui nous le montrent beaucoup. Je ne vais pas commenter ce qui s’est passé aujourd’hui parce que ce n’est pas le but de ce billet et je préfère apporter une touche positive.
    2/ j’adore ta Johanna. Pour moi c’était le seul patron que j’aimais dans la dernière collection de RdC, j’ai failli le commander un nombre incalculable de fois mais à chaque fois ce qui me retient c’est cette pince poitrine. Honnêtement elle me gêne, j »aurais préféré en avoir une « classique » mais bon c’est le choix de Géraldine et je le respecte. J’ai bien envie de la tester mais en mettant la pince poitrine de façon plus « classique ». Bref sinon j’aime beaucoup ce modèle et je te rejoins sur tout les points, j’aime son col arrondi, j’aime ces découpes de devant style cowboy et je suis d’accord avec toi sur l’arrondi du bas, ça aurait été tip top! Ta version est rafraichissante dans ce tissu et elle te va très bien!!!! Bravo

    J'aime

    • Coucou Sandra ! merci pour ton message. Oh oui, quelle tristesse ! Pour Johanna, merci beaucoup. Si je dois la refaire, je passerais sûrement à la taille au dessus pour « désaccentuer » un peu la pince (qui est très profonde) et je retravaillerais le bas. Mais sinon, il est chouette ce patron ! Mon objectif 2015 est d’essayer plusieurs patrons de chemises pour trouver celui qui me correspond le mieux. A très vite !

      J'aime

    • Oh oui, je m’en sors totalement grâce à tes explications super claires ! J’ai enfin compris le principe. j’ai fait les premières diminutions, j’attaque la deuxième phase. et c’est vraiment un plaisir à tricoter. Avec une laine plus raide, c’est aussi beaucoup simple de comprendre ce qui se passe… Je ne sais pas comment te remercier de cette aide si précieuse 🙂 Bises

      J'aime

  2. Un partage qui fait du bien….
    Cette Johanna te va super bien! Je pense que cette pince poitrine joue beaucoup sur le saillant de ce modèle. Joli travail de raccord et j’imagine la difficulté par apport aux pinces sur ce point! Tu as travaillé toute en finesse et Johanna peut être fière de ses finitions;) une cousette fort bien menée, dont la couleur et le style country te va à ravir!

    J'aime

  3. Hello Louise ! Je profite de ton post pour te faire un coucou et te souhaiter une très belle année 2015 ! Je ne t’ai pas oubliée mais je me suis juste laissée emporter par le tourbillon du temps qui passe trop vite !
    En tant que patriote, je suis ravie de ton message. J’ai aussi été très choquée par ce qui s’est passé à Charlie hebdo… C’est un joli hommage que tu leur fais et je vais faire de même sur mon blog.
    En ce qui concerne tes créas, je suis absolument admirative de ton talent !!! Il faudrait qu’on se fasse un petit atelier couture, je suis sûre que tu aurais plein d’astuces à m’apprendre !
    Il faut vraiment qu’on se trouve un créneau pour se boire notre petit café sur Yverdon. Je suis libre quand tu veux, n’hésites pas à me donner tes dispos pour qu’on s’organise ça.
    Bises.
    Caroline

    J'aime

    • Coucou Caroline, merci pour ton message. Belle et heureuse année à toi ! Je vois qu’on a été toutes les deux totalement débordées depuis septembre dernier ! je t’envoie un mail pour le café à Yverdon avec mes dispos et pas de souci pour un atelier couture. Avec grand plaisir ! Bises. LouiseD

      J'aime

  4. Bravo! parce que je n’ai pas réussi à commencer mon article prévu hier… j’ai appris la nouvelle trop tôt…
    et bravo pour cette chemise! 🙂 le style cowboy en rose et en dentelle, c’est réussi!

    J'aime

    • Comme je te comprends… J’ai eu beaucoup de mal à le finir, cet article, je me suis longtemps interrogé sur sa publication, je dois en écrire un autre pour demain, mais je crois que je ne vais pas avoir le courage aujourd’hui. Merci beaucoup en tout cas pour ton commentaire sur la chemise ! A tout bientôt !

      J'aime

  5. Merci pour ton introduction et merci pour cet article, qui fait du bien en ces jours de tristesse. J’ai bien aimé l’épisode petite maison dans la praire-jambon coquillette, ça rappelle des souvenirs. ta johanna est superbe dans ce tissus vitaminé

    J'aime

  6. Pingback: #FridayWear #6 | Une parisienne en Helvétie

  7. Pingback: (Chemise) #5 Janvier : Mythique polémique | Une parisienne en Helvétie

N'hésitez pas à commenter, je ne manquerais pas de vous répondre !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s