#lesp’titstutos #3 Tricote-toi un Il Grande Favorito !

Tuto Il grande Favorito - (c) LouiseDLe Il Grande Favorito d’Isabelle Kraemer est décidément la star du sweater, des réseaux et de la Toile ! Un succès fou et mérité pour ce modèle facile à tricoter et très accessible pour toutes celles qui voudraient entreprendre leur premier pull tricoté.

Après avoir parlé de ce modèle avec mes copines du tricothé helvétique fin janvier et évoqué mon premier Il Grande Favorito des trémolos dans la voix, je n’avais qu’une seule envie : recommencer ! Mon nouveau Il grande favorito a donc débarqué sur mes aiguilles, l’air de rien, un après-midi de révisions où je n’avais pas envie de travailler.

Deux Instagrameuses, qui venaient d’entreprendre elles aussi ce projet au même moment que moi, m’ont demandé de poster des photos au fur et à mesure de mes avancées sur mon Il Grande Favorito sur Instagram. Peu à peu, je me suis prise au jeu du pas à pas et un vrai tuto a pris forme.

Au gré des commentaires, j’ai compris que cela pouvait être utile pour les débutantes ou toutes celles qui se lançaient dans un projet de tricot un peu plus compliqué. Heureusement, mes followers professionnelles du tricot (Lily et Sandra) m’ont remises dans le droit chemin quand mes propos n’étaient pas tout à fait exacts, et des discussions se sont même engagées sur les techniques de blocage notamment (grosse mention pour l’essorage des tricots dans l’essoreuse à salade de la Bikette :)).

Les posts (avec tous les commentaires) du tuto sont toujours disponibles sur Instagram et vous pouvez les retrouver sous le hashtag #jetricoteilgrandefavorito. Mais parce que je trouve cela plus simple pour vous, j’ai regroupé tous mes posts Instagram dans un seul blog post et j’ai même préparé un PDF, disponible sur le lien suivant Tuto Il Grande Favorito – Une Parisienne en Helvétie, pour que celles qui voudraient se lancer dans ce beau projet aient tout sous la main, concentré au même endroit. J’espère qu’il vous plaira et surtout, qu’il vous sera utile.

Mon nouveau pull aura le droit à son post dédié par ici prochainement.

Bon tricot !

Vous avez choisi votre laine, vous avez suffisamment de métrage pour tricoter votre pull, il est temps de passer aux choses sérieuses et de tricoter votre échantillon. On a toujours envie de zapper cette étape mais il ne faut pas ! La taille de votre pull en dépend et les laines réagissent toutes différemment. Donc, avant toute chose, on tricote l’échantillon (avec la taille d’aiguilles préconisées dans le patron, ici 6 et la laine choisie) et on le bloque, comprenez on le lave dans l’eau tiède avec un peu de savon, puis on l’essore dans une serviette. On prend son mètre ruban, on calcule les mailles et les rangs sur 10 cm.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.46.29Alors ça donne quoi ces mesures ?? De mon côté, j’ai tricoté mon échantillon en 6,5 et j’obtiens 13,5m et 16rg, donc presque la même chose en largeur (14m), pas trop en longueur (20rgs). Je veux un pull loose mais pas trop quand même.

LARGEUR. Par rapport aux indications du patron, si je pars sur la 3ème taille (celle que j’ai faite pour mon 1er favorito), je devrais obtenir 102 cm de tour à la poitrine (avec 6 cm d’aisance par rapport à mon tour de poitrine), ce qui me convient. Mais avec mes 13,5m pour 10 cm en 6,5 de mon échantillon, j’obtiendrais au final 107,1 cm de tour de poitrine soit une aisance de 11,1 cm en tout, soit un poil plus qu’indiqué.

LONGUEUR. J’ai 4 rgs de moins dans mon échantillon… Ce qui est quand même beaucoup notamment pour le haut du buste. Mon emmanchure risque d’être très très basse et moche du coup.

CONCLUSION : même si mon échantillon est un peu grand, cela correspond à mes envies de loose. Je décide de partir là-dessus et de rectifier la longueur si besoin.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.46.12Le pull se monte par le haut, ce qui est hyper pratique pour l’essayer très vite et vérifier le fit.

L’accessoire absolument indispensable pour cette étape : les anneaux marqueurs. Si vous n’en n’avez, foncez à la mercerie du coin pour vous en procurer ! Ici, ce sont les basiques de Knitpro. Pour les utiliser, glissez-les simplement sur vos aiguilles aux endroits indiqués dans le patron (et ne faites pas comme moi au début : je les mettais dans les mailles).

C’est parti pour le haut. Cette étape n’est pas très compliquée en soi (du jersey + des augmentations à droite et à gauche) mais elle demande d’être un peu concentrée. Pour ma part, j’ai du tout refaire car je n’ai pas été assez attentive et je n’arrivais pas au bon nombre de mailles à la fin de cette étape… Bref. Du coup, j’ai repris mon patron imprimé, mon fluo et mon stylo (plutôt que de suivre la patron sur l’iPad) pour cocher les rangs faits au fur et à mesure. Surtout, je recompte bien mes mailles à chaque rang endroit pour vérifier que je n’en ai pas oublié une augmentation au passage.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.46.44Après avoir tricoté les premiers rangs en jersey et augmenté les mailles (en suivant le patron et votre taille), monter quelques mailles pour former l’encolure et tricoter en rond tout en continuant à augmenter les mailles, vous devriez obtenir comme sur la photo 2 !

Maintenant, il faut séparer le corps des emmanchures. C’est mon moment préféré car le pull rend enfin forme et le moment le plus difficile (à mon sens, hein) est passé.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.46.59Vous avez fait toutes vos augmentations du haut du buste et vous êtes au moment de séparer les manches du buste. Montez vos quelques mailles sous les emmanchures, puis tricotez un ou deux rangs du buste, comme indiqué dans le patron. Il est temps de vérifier le fit du pull.

Ne vous fiez pas à la longueur de mon pull : je l’ai vérifié et comme le fit était bon, j’ai continué à tricoter mon buste. Pour ne pas trop galèrer avec le câble au moment de l’essayage, passez un fil de laine avec une aiguille sur un quart du tour. Le pull sera plus facile à enfiler sans détricoter les mailles au passage.

Si comme moi, le fit vous convient : continuez à tricoter de jersey sans réfléchir jusqu’aux rangs raccourcis. Si cela ne vous convient pas, dommage, il faudra recommencer le haut dans une taille d’aiguilles ou une taille différente.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.47.14Après avoir séparé les manches du buste, vous avez continué à tricoter le corps en rond jusqu’à 34,5 cm du milieu de l’emmanchure (avec un anneau marqueur de chaque côté au milieu de l’emmanchure). Il est temps de passer aux rangs raccourcis. Cette technique, vraiment pas compliquée, est absolument géniale : elle va vous permettre de rallonger le dos pour donner un côté « high-low » à votre pull. Un tuto hyper simple pour comprendre cette technique dispo sur le site knitspirit.net : ici.

Au final et en suivant tranquillement les indications du patron, il faut faire les rangs raccourcis 4 fois de chaque côté (sur la photo, les 4 mailles « entourées » pour l’un des côtés), avant de retricoter en rond et de finir le corps du pull. J’espère que c’est clair : ça a l’air compliqué comme ça mais vraiment c’est tout simple.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.47.31Vous avez fait vos rangs raccourcis comme indiqué sur le patron. Vous devez normalement obtenir un truc comme ça (plus long dans le dos). Vous pouvez bien entendu faire autant de rangs raccourcis que vous voulez pour rallonger le dos en fonction de l’effet voulu. Moi perso, j’aime bien la longueur indiquée dans le patron : juste ce qu’il faut. En retricotant en rond, il faut bien repiquer dans les mailles enroulées. Et là miracle, on ne voit plus rien sur l’endroit… Cette technique est dingue. On finit le corps avec des côtes 2/2 sur 5 rangs, on rabat et on regarde son travail.

CANON !!!

Hi-ha : on attaque les manches…

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.47.44Pas ma partie préférée, voir celle que j’aborde avec le plus d’appréhension. Mais ça va le faire quand même : ce serait con un pull sans manches. Il faut donc reprendre les mailles qu’on a laissé en attente puis reprendre les mailles sous l’emmanchure. Et on suit le patron pour construire la manche.

Pour relever les mailles, il y a deux super tutos sur Youtube sur la chaîne d’Elise D (madewithlove.fr) : ici (dans le sens du tricot) et ici (le long de la lisière).

Après beaucoup de galères, j’ai enfin compris grâce à ces tutos comment on faisait pour relever les mailles dans le sens du tricot et dans le sens de la lisière… Donc j’appréhende moins cette étape maintenant. Une fois les mailles de la manche relevées, on attaque ! Magic loop ou 4 aiguilles, à vous de choisir en fonction de votre préférence. De mon côté, comme je n’ai pas de jeu d’aiguilles doubles pointes 6,5, une fois n’est pas coutume (pas ma technique préférée), je fais les manches en magic loop. Un tuto sur cette technique sur knitspirit.net aussi.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.47.57Ouf une manche terminée ! On attaque l’autre… La relève des mailles sous l’emmanchure n’est pas la partie la plus simple, j’en convient. Du coup, pour éviter les « trous », j’ai relevé plus de mailles qu’indiqué (6 au lieu de 4) pour que ce soit plus joli. Et ensuite, je fais une diminution de plus. Et ça le fait !

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.48.12Après avoir terminé les deux manches, il s’agit de remonter les mailles de l’encolure, avec la même technique que pour les emmanchures. Il faut juste que ce soit un multiple de 4 pour faire les côtes 2/2. De mon côté, j’ai relevé 88 mailles et j’ai rabattu les mailles de manière un peu serrée pour que l’encolure tienne mieux. On rentre ensuite tous les fils. Et enfin, on peut faire la danse de la joie car le pull est (presque) terminé !!!

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.48.26Une fois tous les fils rentrés avec une aiguille à laine, il est temps de passer à la dernière étape du tricot : le blocage ! Une étape absolument indispensable avant de porter votre pull. Pourquoi ? Grâce au blocage, votre tricot va vraiment prendre sa forme définitive et se « défroisser », les mailles vont se mettre en place correctement, les petits défauts (presque) disparaître.

Plusieurs techniques (dont laver le tricot à la machine avec le programme laine – technique de Sandra ou l’essoreuse à salade – technique de Bikette) existent mais moi, j’avoue que je suis fan du bain complet, surtout pour les pulls.

C’est très facile : je plonge mon pull dans de l’eau ni froide, ni chaude avec une goutte de Génie sans frotter ou de shampoing. Attention cependant à ne pas faire comme sur la photo (!) et à ne pas laisser couler le filet d’eau sur le pull, cela risquerait de la faire feutrer. Merci les copines sur Instagram qui m’ont donné ce précieux conseil. Je le laisse tremper pendant 15 minutes environ. Ensuite, je l’essore délicatement dans les mains sans le tordre.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.48.38Pour retirer le maximum d’eau du pull après sa trempette, je l’enroule doucement à plat dans une grande serviette. Je renouvelle cette opération deux fois. Le pull en ressort plus léger et il sera moins long à sécher.

Capture d’écran 2015-03-02 à 16.48.52Après l’essorage du pull dans la serviette, j’étale le tricot sur une surface plane sur une autre serviette (sèche). Je vérifie que les dimensions du patron sont à peu près respectées. Dans mon cas, le pull est un peu plus grand que la troisième taille, mais cela reste conforme à mon échantillon. Le pull sera loose comme je voulais. Je n’épingle pas dans ce cas-là car les serviettes ne sont pas idéales pour cette opération. Si par contre vous bloquez un châle en dentelle, là, il vaudra mieux épingler et faire sécher l’ouvrage sur des blocs en mousse… Et maintenant, on patiente le temps du séchage.

FÉLICITATIONS !

Vous avez tricoté un pull 🙂

Une fois sec, vous pouvez l’enfiler et exclamer haut et fort votre fierté d’avoir tricoté votre premier pull. Vous avez le droit aussi, même si ce n’est pas votre premier pull !

—-

Bon tricot,

LouiseD

Publicités

19 réflexions sur “#lesp’titstutos #3 Tricote-toi un Il Grande Favorito !

  1. Le tuto est génial ! Et de quoi décomplexer quiconque voudrait tricoter son 1er pull et aurait encore un peu peur de se lancer. Ne me reste plus qu’une manche pour le mien. Ce modèle est très simple et très chouette.
    Je me permets de partager sur ma page …

    J'aime

  2. Pingback: (Pull) #2 Il Grande Favorito, définitivement OUI ! | Une parisienne en Helvétie

  3. J’ai justement commandé le patron et je suis en train de l’étudier. je n’ai pas encore choisi ma laine , la couleur … Beaucoup de questions ! 🙂
    En tout cas merci pour de tuto, c’est génial ! des que j’ai achevé mon pull (dans quelques temps …;)), je mets ton lien sur mon blog !
    Je suis ravie de connaitre ton blog !!! 🙂

    J'aime

    • Chouette ! tu te lances ! Tu vas voir, ce pull est un bonheur à tricoter et vraiment rapide à réaliser (même pour les tricoteuses lentes dont je fais partie ;)). Bon tricot et hâte de voir le résultat ! Bonne soirée.

      J'aime

  4. Bonjour, merci pour ces précisions je viens de commander le tuto, recevoir ma laine. Une petite question : le rang de démarrage n’est pas à tricoter ? on glisse juste les anneaux marqueurs puisque l’on est sur l’endroit ? merci beaucoup. MarieNoa

    J'aime

  5. Merci Louise pour ce pas à pas très clair, je pense que je vais le suivre à la lettre en parallèle du tuto du pull, ça va me rassurer. J’ai enfin ma laine, j’ai bien envie de commencer ce soir !

    J'aime

  6. Pingback: Mailin Sweater : tel le bleu de la mer...

N'hésitez pas à commenter, je ne manquerais pas de vous répondre !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s