Blablabla : #FridayWear, la nouvelle rubrique bavarde

Ça fait quelque temps que je pense à monter une rubrique « pot-pourri » sur ce blog où je pourrais regrouper à la fois les actus, les tendances, les coups de coeur, les inspirations, des réflexions perso, mes encours…

Et ce pour plusieurs raisons :

>> j’aime lire, découvrir de nouvelles choses, les écrire, les mettre en forme et les partager,

>> j’adore faire ce genre d’exercice de défrichage, de synthèse et de tri pour moi, alors je me suis dis que cela pourrait éventuellement vous intéresser aussi,

>> je suis très bavarde dans la vie mais aujourd’hui je passe une grande partie de mes journées seule à la maison devant mon écran à chercher du travail ou à travailler sur ma formation ou à coudre derrière ma mac ou derrière mes aiguilles à tricoter (plutôt dans le train à vrai dire). Si je parle, c’est souvent à mon chat, Miou Miou, qui a la fâcheuse tendance de répondre uniquement par des ronronnements ou des petits grognements. Et ça, c’est quand elle ne dort pas… Et comme elle dort 20h sur 24… Et surtout le jour, la coquine. Même si je parle à des gens (je vous rassure, quand même), que j’ai souvent mes copines sur Skype et des amis ici, le bavardage quotidien avec les collègues ou les copines de mon ancienne vie me manque. Peut-être même, la vie de bureau me manque-t-elle ? Ce bavardage virtuel pourrait-il être une bonne compensation, une sorte de remède ? On peut pas savoir si on n’essaie pas. Alors, j’essaie !

>> je voudrais conserver et consigner toutes ces infos comme une espèce de journal de bord, de répertoire de liens et d’inspirations en tous genres, de moodboards comme on dit dans mon métier (oh, le joli anglicisme!), ici sur ce blog. C’est finalement beaucoup plus pratique pour les retrouver ensuite, et même plus que Pinterest ou Facebook, où l’image est reine pour l’un, où les actus volatiles caractérisent l’autre. Et puis Instagram, c’est bien mais je ne peux pas donner libre cours à mon blabla.

En résumé, mon objectif avec cette nouvelle rubrique est de vous proposer un concentré personnel de mes lectures, découvertes, coups de coeur et inspirations en conservant dans la mesure du possible une coloration franco-suisse (on va essayer) et de bavarder avec vous. Le meilleur moyen de savoir si ça pouvait tenir la route était encore de me lancer. 

Le nom : #FridayWear, parce que j’imagine cette rubrique un peu comme le café d’après le dej du vendredi avec les collègues où tu blablates de tout et de rien, où tu échanges des infos fraîches et légères, où tu parles moins de boulot et plus de ce que tu vas faire le weekend, parce que le vendredi c’est le jour où tu peux officiellement t’habiller cool et relax, et aussi parce que j’aime bien le vendredi. Je crois que je suis vraiment nostalgique de ma vie de bureau ! – Le rythme : bimensuel (on va essayer et on avisera avec l’expérience) – Le jour de diffusion : le vendredi donc – Le thème : des actus sur la couture, le tricot, la broderie, la mode, les tendances, les bons plans, les coups de coeur, les jolies réalisations des unes et des autres… mais aussi mes encours, mes réflexions. Mon blabla, quoi !

Voici donc le premier numéro de #FridayWear.

Lire la suite

Publicités

(Blouse) #1 #2 #3 Datura + (Short) #1 #2 Châtaigne = mon uniforme estival

COMPOSITE 6

Si juin-juillet-août ont malheureusement rimé avec déceptions et déboires professionnels, ces mois d’été ont été heureusement synonymes d’une grosse activité dans mon atelier couture-broderie. On perd confiance d’un côté, on en reprend de l’autre ! La mac a beaucoup chauffé, à tel point qu’il a même fallu remettre de l’huile dans ses rouages. Depuis le mois de juin, me voici atteinte de couturite compulsive aigüe, une maladie oh combien connue des couturiers et couturières.

L’appareil photo, quant à lui, est resté dans son étui. J’ai beaucoup rechigné à prendre mes vêtements portés en photo au fur et à mesure et à faire des reviews précises sur chacun de projets entamés. Pas assez de soleil, pas une belle lumière, pas le bon décor, pas d’inspiration, j’aime pas ma tête aujourd’hui…

Résultat : de belles cousettes qui s’accumulent in real life, mais un gros retard vite irrattrapable on line.

Cela me semblait néanmoins impossible de mettre les deux pieds dans le plat de la rentrée sans vous dire un mot de ce productif été 2014. Parmi les 20 pièces que je me suis confectionnée depuis le début du mois de juin (cf. liste en fin d’article), deux modèles sont particulièrement ressortis du lot et été régulièrement portés tout au long de l’été : la blouse Datura et le short Châtaigne. Que ce soit deux modèles phares de la marque française de patrons indie Deer & Doe, cela ne vous surprendra point venant de ma part. Eléonore, sa créatrice, a le don pour penser des modèles facilement déclinables, simples à réaliser avec des coupes parfaites pour ma morphologie (un bon 42 du commerce, avec un bonnet D). Pour chacun de mes projets D&D, ce n’est pas 1, mais 2 voire 3 pièces que je souhaite réaliser avec le même patron ! Petit à petit, je suis en train de me confectionner une véritable garde robe D&D : pour ceux et celles qui me suivent sur Instagram, j’ai même mis en place un hachtag spécifique #unegarderobedeeranddoe (FR) #adeeranddoewardrobe (EN) pour suivre toutes les publications à ce sujet.

Datura et Châtaigne n’ont pas dérogé à la règle : cet été, j’ai donc réalisé 3 Datura et 2 Châtaigne, que j’ai souvent porté ensemble, constituant un véritable uniforme estival. Pour compléter cette panoplie, quoi de mieux qu’un tote bag fait main, dont je vous parlerais également en fin d’article. Pour prendre en photo tout ce petit monde, j’ai profité de mes vacances et des magnifiques paysages parcourus d’un bout à l’autre de la France (l’île de Ré, La Rochelle, le Beaujolais, la Drôme, Arles, la Camargue). Voici donc quelques composites vacances / cousettes en guise de présentation.  Lire la suite

(Couleurs locales) #1 Voyage au coeur de l’Ikat balinais

Ikat Bali29 Rizières à perte de vue, imposants volcans et plages de sables noirs, fleurs de frangipanier et raies manta, massages à l’huile de bois de santal et bains de fleurs, temples hindous et offrandes colorées par millier… Vous avez deviné de quoi je vais vous parler aujourd’hui ? De Bali, évidemment !

Pas d’inquiétude, je ne vais pas vous faire un compte-rendu intégral de mes trois semaines fabuleuses passées sur cette île incroyable en août 2013. On reste dans le thème et on parle chiffon ! Et de quel chiffon exactement ? De l’Ikat, cette étoffe de coton un peu raide, aux motifs géométriques et colorés, typique de l’Indonésie.

Depuis que j’ai cousu ma robe Lucie de République du Chiffon dans mon beau voile de coton Ikat d’Anna Ka Bazaar (ici), j’avais envie de partager avec vous les quelques photos prises au cours de la visite d’un atelier de tissage d’Ikat à Sidemen, à Bali.

Vous me suivez ?

Lire la suite

(Robe) #6 Lucie in the sky with diamonds…

RobeLucieRDC08Remarque avant lecture : cet article a été rédigé en regardant d’un oeil un match de coupe du monde (Suisse-Argentine)… Bien que peu intéressée par le foot, j’avoue que j’avais un faible pour les joueurs de mon nouveau pays. Désolée d’avance pour les coquilles éventuelles.

Je sais, le titre de cet article est hyper hyper facile… mais je n’ai pas pu m’empêcher 🙂 Vous me pardonnez ?

Un autre titre (beaucoup moins glamour) aurait pu être « Emballé, c’est pesé… » tellement, de mémoire, je n’ai jamais été aussi rapide dans ma vie de couturière pour coudre un modèle. D’habitude, je suis lente, très lente. Je réfléchis des plombes sur le patron, le tissu, les modifications à apporter, les petites détails à rajouter… Mais là, non. J’ai découvert le patron de la robe Lucie de République du chiffon sur le blog de Jolies Bobines (très jolie version avec un tissu imprimé canard, j’adooooorre) vendredi dernier et là, révélation : mais, mais, mais c’est le patron que je recherche depuis des semaines… !!! Incroyable 🙂 La robe débardeur parfaite pour l’été ! Il me la faut, maintenant tout de suite. Sans pinces, sans zip, sans boutons, sans contraintes… Quelqu’un a écouté mes rêves et m’a entendu. Merci Géraldine 🙂

Lire la suite

(Jupe) #1 Chardon, première !

Jupe chardon 1

Ma première Chardon, enfin ! Après avoir bavé d’envie devant toutes les Chardons des bloggeuses pendant des semaines, après avoir attendu à peine quelques petits jours pour la livraison internationale, j’ai enfin reçu mon patron de la jupe Chardon de Deer&Doe dans mon petit village suisse (accompagné de ceux de la robe Sureau et du short Châtaigne, soit dit en passant…). Après un fail avec une jupe boutonnée patron maison, taille baissée, au mois d’avril et avoir constaté la quasi absence de jupes dans mon dressing (un diagnostic jupes fera d’ailleurs l’objet d’un prochain post), ce patron tombait à point nommé.

Lire la suite