(Chemise) #7 Cool Myrcella

(c) LouiseD Cool MyrcellaDès que je pense à Myrcella, l’un des nombreux modèles de chemises de République du Chiffon, un seul adjectif me vient en tête : COOL ! Cool parce que confortable à porter, cool car facile à réaliser, cool pour son allure boyfriend shirt. De tous les modèles de chemises que j’ai essayés jusqu’à présent, Myrcella est franchement la plus casual, la plus loose et donc la plus cool d’entre toutes. Et un modèle cool, vous pouvez me croire, c’était tout à fait ce qu’il me fallait pour ma chemise de mai ! Lire la suite

Publicités

(Chemise) #3 Caroline Ingalls, sors de ce corps !

 Préambule

J‘étais en train de finir d’écrire cet article quand c’est arrivé. Aujourd’hui, mon pays, la démocratie et la liberté d’expression ont été touchés en plein coeur. Cet acte indigne, barbare et meurtrier m’emplit d’une immense tristesse. Je suis là derrière mon écran, à 700 km de « chez moi », à lire, pétrifiée, les comptes-rendus de cette tuerie abominable chez Charlie Hebdo. Pour des raisons évidentes, je ne pourrais me rendre place de la République tout à l’heure pour me joindre au rassemblement, mais j’y serai en pensée. La liberté d’expression est l’une des valeurs qui m’est la plus chère. L’attaquer, c’est me toucher en plein coeur. Du coup, je me suis interrogée sur la publication de cet article d’une extrême futilité face à tant d’horreur et de barbarie. Mais finalement, je me dis qu’il ne faut pas se taire au contraire, mais parler, continuer à publier, écrire, dire ce que l’on pense, échanger, partager. Du coup, je maintiens la publication de cet article. Cela me donne l’occasion d’adresser mes messages de soutien aux familles des victimes, à la rédaction de Charlie Hebdo mais aussi de rendre un hommage à ces journalistes et ces caricaturistes qui risquent leur vie pour la liberté.

#jesuischarlie

———————————————————————-

JOHANNA REPUBLIQUE DU CHIFFON 1

Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…Tatala, tatatala…

Vous reconnaissez ? Non ? Mais enfin, c’est le générique de la Petite maison dans la prairie !

Cette série a bercé ma jeunesse. Je la regardais tous les midis chez ma Mamie en vacances en Bretagne en mangeant mes coquillettes jambon. Dès que j’ai commencé à coudre ma chemise Johanna, je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à cette série et à ses personnages emblématiques.

Johanna, c’est la chemise de la dernière collection « Automne » de République du chiffon. Avec le trench Roger (que j’ai mis à l’ordre du jour de mes cousettes du printemps), c’est l’un de mes deux coups de coeur de cette collection de jolis patrons.

La description du modèle nous explique que « Johanna est une chemise structurée et ajustée. Esprit cow-girl, avec ses empiècements devant et dos, elle permet une multitude de variation et son petit col arrondi la féminise. Un modèle à décliner à l’infini pour toutes les occasions. »

Je n’arrive plus bien à me rappeler comment c’est arrivé mais avec ce tissu à rayures rose-orange et ce brin de dentelle, j’ai joué le jeu « cow-girl » plus qu’à fond ! Et le plus surprenant dans l’histoire, c’est que je suis ravie du résultat…

Lire la suite

(Blouse) #4 Une Airelle à col brodé

BLOUSE AIRELLE DEER&DOE 1

Depuis mon essai de broderie au crochet de Luneville sur ma robe Lucie de République du Chiffon (articles ici, ici et ici) cet été, je mourrais d’envie de recommencer. L’idée de broder le col de la blouse Airelle de Deer & Doe ne s’est pas imposée tout de suite. Avant d’en arriver là, je suis passée par diverses phases, une suite de petites choses et d’inspirations diverses. Je vous raconte ?

Lire la suite

(Chemise) #2 Bruyère, ma pref’ !

BRUYERE D&D 1

 Bruyère, je t’aime.

Tu es vraiment sympa avec moi car tu mets en valeur mes points forts tout en cachant mes défauts.

Tu allonges ma silhouette, et grâce à toi, j’ai l’impression d’avoir de longues jambes et la taille toute fine.

Tu es super confortable à porter.

Tu as su te marier avec les pièces maîtresses de mon vestiaire (jeans, leggings, bottes cavalières, baskets , sweats, sweaters, gilets…).

Tu es probablement le modèle cousu que j’ai le plus porté de toute ma vie.

Tu es définitivement mon patron préféré de cet automne-hiver 2014.

Dommage que tu sois si longue à réaliser car je t’aurais bien cousu plein de copines pour batifoler dans le placard.

Lire la suite

(Veste) #1 Ah, Michelle…

MICHELLE08

Michelle aura été un processus long, un accouchement difficile, le genre de projets qui ne va pas de soi.

Réflexions, allers et retours, doutes, idées avortées… J’aurais à peu près tout vécu avec ce modèle phare de la première collection de patrons pochettes de République du chiffon.

J’ai commandé le patron presque à sa sortie en avril ou mai avec la ferme intention de le coudre maintenant, tout de suite. Ensuite, je me suis laissée débordée par d’autres projets couture-broderie, trouvant toujours une bonne excuse pour reléguer Michelle à plus tard. Malgré les jolies versions que je voyais défiler sur la Toile, j’avais du mal à m’y coller. J’avais plusieurs idées pour faire de Michelle une veste vraiment unique (en appliquant une broderie sur les poches notamment) mais au fur et à mesure, Michelle a commencé à me faire peur. Cette coupe m’irait-elle bien ? Est-elle adaptée à ma morphologie ? En voyant les versions des unes et des autres, j’ai l’impression que Michelle mettait parfaitement en valeur les silhouettes fines et longilignes, mais quant était-il des silhouettes plus généreuses ? J’étais assaillie d’une série de questions stériles et inhibantes qui ne faisaient pas avancer le schmilblick.

En septembre, dans le cadre de ma démarche « bonnes résolutions » / « je sors de ma zone de confort », j’ai remis Michelle sur le haut de la pile. On arrête de se prendre la tête, on y va, on y va.

Je me suis attaquée à la toile, toujours emplie de mes 1001 réflexions à la noix, et Clo’s s’est lancée au même moment dans l’aventure Michelle. Avec son 46, elle m’a rassurée sur le fait que Michelle pouvait tout à fait se marier avec les formes. J’ai arrêté de me poser des questions et j’ai foncé.

Lire la suite

(Robe) #9 Une Aubépine mi-saison

ROBE AUBEPINE9

Je vous ai déjà dit que je kiffe grave les patrons Deer and Doe ?

Non ? Vous êtes sûrs ? Alors c’est que vous êtes nouveaux par ici…

Les lecteurs et lectrices réguliers de ce blog savent que je suis une très très grande fan de cette jolie marque française !

Cela tourne presque à l’obsession mais j’assume totalement ce presque mono-sujet. J’aime les modèles D&D, ses coupes qui mettent en valeur mes formes, les explications toujours limpides, les sew along où j’ai (ré)appris 1001 choses intéressantes, toutes les variations possibles à partir d’un même et seul modèle…

Et bien, je récidive, je rempile, je continue. Après Chardon, Sureau, Plantain, Réglisse, Centaurée, Châtaigne, Datura et Bruyère (outch, cette liste donne le tournis…), c’était au tour d’Aubépine de passer sous mon pied de biche.

Pour tout vous dire, j’ai cousu Aubépine dès le début de septembre, dès mon retour de vacances. Malgré les températures dignes d’un plein été qui ont duré presque jusqu’à mi-octobre, j’étais trop impatiente de commencer à me coudre mon vestiaire d’automne. J’ai même essayé de la porter quelques fois, mais évidemment, j’ai eu bien trop chaud…

Le mois d’octobre se termine avec des températures plus fraîches : je peux renfiler et vous présenter ma jolie Aubépine. Enfin !

Lire la suite

(Chemise) #1 Thanks God, autumn is coming !

Chemise bruyère07

Il est un temps où l’air se vivifie, où l’arrivée des premiers frimas nous obligent à revêtir une petite laine, un foulard autour du cou, un legging, peut-être même des bottes, où la fraîcheur revenue pourrait presque nous rosir les joues.

Je suis dingue de ces trois mois d’automne qui nous emmènent doucement vers Noël, de sa vivacité qui sort l’esprit de la torpeur estivale, de son effet coup de fouet qui dynamise les sens, de ses couleurs fauves, de ses odeurs de premiers feux de bois, de ses vols d’oiseaux voguant vers le Sud qui parsèment le ciel. J’ai découvert au fil de mes lectures que je n’étais pas seule à apprécier cette saison, n’est-ce pas Anna ?

Vive la team des autumn girls !

Remarque : j’ai rédigé cette introduction avant qu’un gros rhume ne me tombe dessus en deux heures de temps… S’il m’en faut un peu plus pour entamer mon amour pour l’automne, cela m’empêche de profiter tout à fait pleinement de ce début d’automne… Damned !!!

Avec lui, des envies de remplir son armoire de chemises, de sweats, de robes mi-saison, de vestes, de pulls, de pantalons… Enfin, en gros, la liste de mes envies dont je vous ai déjà parlée dans mon précédent article.

Je voudrais inaugurer la présentation de cette garde-robe automnale par une pièce que j’affectionne particulièrement et qui constitue un véritable piveau de ma garde-robe : la chemise. Elle correspond tout à fait à mon style aux touches masculines. Elle se marie parfaitement à mes éternels jeans, gros pulls ou sweats. Elle est confortable. Elle peut être farouchement féminine et élégante. Elle possède tout un tas de détails (poches, boutonnières, cols, pieds de cols, poignets, fentes indéchirables…) super intéressants à travailler. Elle peut être à motifs, à carreaux, ce qui peut être un formidable moyen de progresser dans sa pratique de la couture.

J’en profite d’ailleurs pour adresser toutes mes félicitations aux valeureux candidats de l’émission Cousu main qui passe depuis le début du mois de septembre sur M6. Dans le dernier épisode, les candidats ont relevé le défi de coudre une chemise à motifs en seulement 4 heures : chapeau bas !! Moi, je n’y serais jamais arrivé !

Lire la suite