(Bloganniversaire) Première bougie !

(c) LouiseD Première bougieBonjour à toutes et à tous,

Le 10 mai 2014, à l’occasion de l’opération #MeMadeMay, je publiais mon premier article sur ce blog. Je venais de découvrir la blogo couture, Thread & Needles et les patrons indépendants (enfin surtout Deer & Doe !). J’étais pleine d’appréhension, de doutes (ma vie couture-tricot-broderie 2.0, ça intéresse quelqu’un en vrai ?), de réserves (mon passé d’attachée de presse, sûrement… les blogs… la blague… mouhaha) face à cet espace que je ne maîtrisais pas du tout (oulala, mais comment ça marche WordPress ?). Et surtout, je ne pensais dire 366 jours plus tard qu’en fait (oups, j’ai un jour de retard…), blogguer, j’adore ça !

Cette première année a été une expérience incroyable, je le dis et je le répète !

Tenir cet espace m’a permis de découvrir une chouette communauté, de remettre le fait-main, la couture, le tricot et la broderie au centre de ma vie (et ça fait drôlement du bien), de remplir mon armoire de vêtements cousus et tricotés de mes petites mains (qu’en plus, comble du comble, je porte quasi quotidiennement !!!), de me lancer des défis que je n’aurais jamais cru (re)relever (une veste, un trench, un jeans, un pull, un gilet, entre autres !), de ne presque plus acheter de vêtements dans le commerce, d’enfin avoir la possibilité de respecter des valeurs qui me sont chères (responsabilité, réduction des achats compulsifs, mise en œuvre d’une garde-robe « durable »), de rencontrer en vrai et virtuellement de belles personnes, d’être reconnue (même incognito et sous pseudo, et ouais qu’est-ce que je croyais ;)) par des copines d’école perdues de vue depuis 10 ans (Anne-Laure, si tu passes par là;)), d’ouvrir le champs des possibles (est-ce qu’un projet professionnel pourrait être possible autour de la couture et du tricot ? Il faut voir ;)), d’oser confronter mes passions et mes réalisations au monde (bon même si je ne suis toujours pas à l’aise avec la partie photos…), d’échanger des avis et des expériences, de tenter des trucs (moi, dans une vidéo ? nan mais t’es ouf dans ta tête ???), de prendre confiance en moi, de pousser quelques gueulantes aussi…

Bref, bref, bref : que du bon, du beau et du vrai bonheur en barre ! Lire la suite

Publicités

FridayWear #7… en vidéo !!!

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, c’est le grand retour de ma rubrique #FridayWear… mais avec un format un peu, voire complètement modifié.

Cette rubrique, j’adorais l’écrire et la partager avec vous. Mais voilà, depuis le début de l’année, avec ma formation et mes divers projets à droite à gauche, le temps me manque et je n’arrive plus à l’écrire aussi bien que je le souhaiterais.

Je m’interrogeais depuis des semaines à comment faire pour continuer malgré tout, mais je n’arrivais pas à trouver la solution. Le week-end dernier, je suis tombée sur les premiers « podcasts tricot » francophones de Fille d’hiver et de Cocotteknits (liens plus bas). Cela a fait tilt dans ma tête. La solution était là, devant mes yeux, dans ces « nouveaux formats » qui débarquent (enfin) chez mes consœurs blogueuses et instagrameuses francophones. J’ai eu un plaisir fou à écouter Charlotte et Coralie parler de leurs passions pour le tricot et la couture, de leurs en-cours, de leurs projets. Si vous ne les avez pas encore écoutées, je vous engage à le faire !

Titre FridayWear vidéoLe format est hyper vivant, agréable, novateur. J’ai adoré. J’ai donc eu envie de tenter moi aussi cette expérience inédite et de transformer ma chronique #FridayWear en vidéo hyper bavarde.

Alors, ce n’est pas clairement dit comme cela dans la vidéo que je vous propose aujourd’hui… Et je vous prie de m’en excuser ! Pour tout vous avouer, j’ai recommencé mon introduction au moins 10 fois avant de lâcher l’affaire et de finalement faire quelque chose de tout court, tout concentré, tout simple. Je partais dans une introduction sans queue ni tête dès le début, de quoi vous faire fuir dès les premières minutes. Le plus dur dans l’histoire était vraiment de commencer : j’ai du faire des respirations yogiques pour calmer mon cœur qui battait à la chamade et je ne savais plus comment faire pour enrayer la moiteur de mes mains… Mais une fois la machine à blabla lancée, c’était vraiment super, je n’arrivais plus à m’arrêter. Je ferais mieux pour les intros (et pour le reste aussi, hein 😉 ), les prochaines fois, s’il y en a d’autres.

Comme pour mes #FridayWear, l’idée dans cette vidéo est de vous parler de mes encours, de mes projets, de nouveautés (si j’ai des coups de coeur) sur les trois activités créatives que j’affectionne le plus : le tricot, la couture et la broderie.

Dans l’introduction, je dis que j’ai essayé de faire court, mais en fait, ce n’est pas vrai. Le tout est quand même assez long. Mon fiancé a trouvé que j’étais complètement folle à lier de penser de publier une vidéo de 40 minutes : « nan mais 40 minutes, tu te rends compte, c’est hyyyyyypppper long !! Qui peut bien regarder un truc pareil ??? « . Bref. Moi, j’aime parler, et surtout de ces choses là. Je pourrais en parler pendant des heures. J’ai même dû me restreindre 😉 Vous voilà au moins prévenu. Adeptes du zapping et du format court, vous pouvez passer votre chemin : ici, c’est la slow attitude, on fait des vidéos longues et on prend son temps !

Ce premier épisode est loin d’être parfait dans sa réalisation. Il est même clairement maladroit et bourré de défauts : j’ai des tonnes de tics de langage, je fais des mimiques par milliers, je regarde assez peu la caméra. Je ne suis pas une as en montage : j’ai ouvert iMovie sur mon ordi pour la première fois cette semaine. Mais la vidéo est un format intéressant et j’ai très envie d’apprendre plein de trucs sur ce sujet. Du coup, c’est totalement améliorable.

J’ai très longuement hésité avant de diffuser ce « vidéo cast créatif ». C’est vraiment dur de se voir, de s’entendre surtout. J’ai l’impression d’avoir la voix d’une ado de 15 ans (et même d’être une ado de 15 ans), alors que j’ai 20 ans de plus.

Mais après réflexion, j’ai décidé de dépasser cette appréhension et de me jeter à l’eau. Allez, on y va, on y va.

Pour toutes celles et ceux qui ne sont pas intéressé(e)s par le tricot et/ou la couture et/ou la broderie, voici les timings des différentes parties :

  • Intro : jusqu’à 1:08
  • Tricot : de 1:08 à 25:14
  • Couture : de 25:14 à 32:52
  • Broderie : de 32:52 à 38:29
  • Conclusion : de 38:29 à la fin

Le lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7LZD_qrZF8c&feature=youtu.be

 —-

LES LIENS

Voici tous les liens sur les choses dont je parle dans la vidéo.

LES PODCASTS TRICOT FRANCOPHONES
TRICOT

Modèles :

Laines :

La technique du tricot « ultra rapide » avec le fil tenu dans la main gauche et non dans la main droite

La mercerie du 18e arrondissement de Paris Les Petits points parisiens

COUTURE

Modèles :

Tissus :

BRODERIE

—–

Je vous souhaite une belle fin de journée et un bon week-end.

Moi, je vais aller finir mon Cosy (et m’enterrer un peu aussi…).

LouiseD

 

 

 

#FridayWear #5

Bonjour à tous et à toutes !

Nous sommes vendredi et il est temps de retrouver un nouveau numéro de ma chronique #FridayWear que je vous prépare avec plaisir un vendredi sur deux. Et plus, ça tombe bien, c’est l’heure du café 🙂

Il est un peu particulier pour moi ce #FridayWear car sa date de publication coïncide avec… mon anniversaire ! Ce n’était absolument pas voulu, mais voilà c’est comme ça. Aujourd’hui, c’est le #FridayWear #5 et j’ai 35 ans. Ce numéro est aussi spécial car c’est le dernier numéro de l’année 2014 ! La Parisienne en Helvétie prendra dès demain ses quartiers de Noël dans la capitale française pour 2 semaines de vacances et aura le plaisir de vous retrouver, fraîche et dispo dès le début de l’année 2015. Encore un 5, décidément…

EN RÉSUMÉ

Moi qui pensait naïvement qu’à l’approche de Noël et après un automne chargé en nouveautés, nos créatrices allaient se reposer et attendre l’année prochaine pour publier leurs nouveaux patrons, que nenni ! Des nouveautés, il y a en a eu pas mal encore depuis 2 semaines et que du beau encore une fois… Pour conjurer un échec couture, je me suis laissée embarquée dans un patron maison et j’ai pondu en une demi-journée une tunique pas trop mal. J’ai (presque) fini mes cadeaux de Noël handmade. J’ai des amis suisses formidables et j’ai déjà été gâté pour mon anniv avec des cadeaux de circonstances ! Et sinon, j’ai beaucoup écrit, lu et écouté la radio ces deux dernières semaines. Revue de détails de mes petites (re)découvertes en fin de chronique. Lire la suite

(Blouse) #4 Une Airelle à col brodé

BLOUSE AIRELLE DEER&DOE 1

Depuis mon essai de broderie au crochet de Luneville sur ma robe Lucie de République du Chiffon (articles ici, ici et ici) cet été, je mourrais d’envie de recommencer. L’idée de broder le col de la blouse Airelle de Deer & Doe ne s’est pas imposée tout de suite. Avant d’en arriver là, je suis passée par diverses phases, une suite de petites choses et d’inspirations diverses. Je vous raconte ?

Lire la suite

(Robe) #7 Lucie brodée, portée

Robe Lucie brodée portée07

Elle ne prévient pas, elle arrive comme ça, sans crier gare.

Tu ne te doutes de rien en t’emmitouflant dans le moelleux de la couette et en posant ta tête dans le creux d’une épaule douce et chaude, à l’heure où il est raisonnable d’aller dormir.

Elle attend son heure, embusquée dans les recoins de la nuit.

Elle, c’est cette garce d’insomnie.

Les coups de l’horloge du village s’accumulent, et de un, et de deux… Vais-je attendre les trois coups en me retournant dans mon lit et en essayant vainement de fermer l’oeil ? Avec l’âge, j’ai appris à ne plus résister, à laisser tomber les essais infructueux de respirations yogiques, de détente des chakras et autres relaxations de l’esprit. Quand on arrive pas à dormir, il faut faire quelque chose.

Ma solution, c’est d’écrire ce billet et de vous présenter ma belle Lucie brodée, portée, comme promis.

Lire la suite

Première robe brodée, la suite !

Robe Lucie brodée06

La grisaille s’est dissipée, le soleil est de retour et ma première robe brodée est terminée.

Cette tentative de broderie au crochet de Luneville sur vêtement s’est avérée être une belle expérience, beaucoup moins chronophage et stressante qu’envisagée. Une première très concluante qui ne me donne qu’une seule envie : recommencer le plus vite possible.

Évidemment, je n’ai pas eu le temps d’entreprendre THE photo shoot pour vous la montrer portée, ma belle Lucie République du chiffon « couture ». Donc pour vous faire patienter, je vous propose quelques photos des étapes de réalisation de la broderie et de la robe pour poursuivre le reportage photo entamé dans mon dernier post.

Lire la suite

Broder ou la thérapie anti-grisaille

IMG_0539Si on entend beaucoup le ronronnement de la MAC dans cet appartement depuis quelques temps (ma valise de vacances va être remplie de vêtements hand-made cette année, chouette), ce n’est pas encore pour vous présenter une de mes réalisations couture que je donne du clavier aujourd’hui.

Premièrement, un très très long poil dans la main pour la prise de photos de « me-myself-and-I » a poussé ces dernières semaines. Deuxièmement, une espèce de déluge de pluies, d’orages et de grisaille s’est abattue depuis quelques jours sur les montagnes jurassiennes. Cela rend toute prise de vue impossible et remplit nos coeurs, même les plus vaillants, d’une langueur monotone.

Ce qui m’amène aujourd’hui, c’est l’une de mes grandes passions dans la vie et dont je n’ai pas encore parlé sur ce blog : la broderie. Depuis mon arrivée en Suisse, rimant avec la découverte de la blogo couture et des marques de patrons indies, mes crochets de Luneville, mes paillettes, mes cuvettes ou autres tubes sont restés gentiment dans leur boîte. Les aiguilles à broder et les fils DMC ont peut-être pris l’air à l’occasion d’une boutonnière ou deux ou d’un essai de customisation d’une veste militaire restée sans lendemain… Mais c’est à peu près tout.

La couture occupait toutes mes pensées et mon énergie, pas de place pour la broderie.

Un tour sur la page Facebook de République du chiffon la semaine dernière et là, je tombe sur cette magnifique vidéo « Dior en miniature » gentiment partagé par Géraldine (ici). C’est tout simplement fabuleux, merveilleux, incroyable, magnifique toute cette beauté, ce travail, cette minutie, cette broderie si belle sur une robe en miniature… Et là, j’entends soudain un murmure qui grossit jusqu’à devenir les cris et les trépignements de mes crochets qui me hurlent depuis leur boîte : « Sors nous, sors nous, sors nous » !!! Peut-être serait-ce le bon moyen de lutter contre la mélancolie d’un après-midi pluvieux d’automne, heu pardon, de juillet, me dis-je.

Maintenant qu’ils sont sortis de la boîte, que j’ai étalé tous mes petits pochons de paillettes colorées sur la table, on fait quoi ? On brode, pardi !

 

Lire la suite